La Circulaire de l’Education Nationale d’août 2019 qui généralise l’Education au Développement Durable (EDD) demande aux établissements d’ organiser les élections d’éco-délégués dans toutes les classes. Les éco-délégués sont élus et ont un rôle, notamment, de représentation de leurs camarades au sein d’instances de concertation telles que le CVL. Ils sont bien-entendu invités à s’engager dans des actions EDD.

Au lycée Dumont d’Urville, Dumont en Transition (DET) est un collectif, devenu association, qui pilote la démarche EDD au sein de l’établissement. DET a pu mettre en place les conditions de mise en mouvement d’un groupe d’élèves engagés pour le développement durable. Ces éco-délégués mènent à bien différentes actions dans le cadre d’une démarche de projet.

Les rôles et les missions des éco-délégués :

Ils sont tout à la fois :

Des ambassadeurs

• Qui participent aux réunions avec le comité de pilotage

• Qui représentent l’établissement lors d’événements locaux, régionaux, nationaux, internationaux

Des relais

• De connaissances, d’informations, d’actualités

• Qui font le lien entre leurs camarades et les différentes instances du lycée

• Qui informent les classes et les camarades des projets auxquels chacun peut s’associer

Des initiateurs

• Qui sont moteurs dans la mise en place d’actions

• Qui mettent en place une stratégie de communication efficace (affichages, site ou blog éco-délégués, réseaux sociaux…)

• Qui participent à la rédaction de communiqués de presse, de campagne d’affichage…

Les missions des éco-délégués sont valorisées, en apparaissant sur le livret scolaire et sur Parcoursup.

Parce que les générations futures pèseront sur nos orientations politiques et nos choix écologiques (environnement, santé, solidarité), nous devons nous mobiliser.

Les objectifs pour cette année 2020-2021:

– Utiliser les déchets bio compostables viandes et légumes dont la plus grande partie est récupérée et transformée en compost sur le carré du port par les alchimistes Toulon : Une centaine d’élèves formés concrètement à l’apiculture et sensibilisés au rôle des insectes dans la nature et dans notre alimentation.

– Réaliser des économies liées au gaspillage pour proposer des produits bios et locaux au restaurant scolaire.

-Retour des Ruches au lycée et formation à l’apiculture sous la supervision d’un apiculteur professionnel, d’un enseignant-apiculteur et des enseignants volontaires. Biodiversité.

-Remettre en état le potager du lycée et faire de nouvelles plantations.-Des cours sur la permaculture et les plantations donnés à certaines classes et élèves engagées.

– Participer à des journées nationales de sensibilisation et d’action (Journée de l’Engagement, Journée mondiale de l’Alimentation du 16 octobre, Opération de nettoyage comme les « Green Walk » avec des associations locales pour la réduction des déchets …)

– Participation à des éco-festivals et foires autour du DD, à des rencontres (Assises de la transition à Nice, Festival Eco citoyen de Montrieux) ou conférences (GIEC 3 à Monaco en 2019) , pour partager ce que nous essayons d’entreprendre au lycée et s’informer sur ce que font les autres dans la transition.

-Poursuivre le Chantier participatif pour bâtir un espace de cours avec estrade et scène, situé dans le jardin du lycée, à l’aide de matériaux naturels et grâce à la coopération de l’école d’architecture de Marseille.

– De petites actions simples (recycler les photocopies en salle des profs pour servir de brouillons en classe, fabrication d’éco-brouillons)

– Projet recyclage complet des cigarettes collectées au lycée (contact entreprises spécialisées dans la collecte et la transformation de ce produit toxique pour la nature, devis et demande de financement à la Région ou à TPM)

– Projets Ateliers et clubs animés par les éco-délégués au lycée (Cinéma, Club-Photo, Do It Yourself, animation Radio-Dumont avec CDI…)

– Projet pédagogique Calypso-2021 autour des enjeux de l’écologie maritime (gestion partagée de la mer, protection des fonds marins et des littoraux) organisé par la région Sud-PACA ( répondre avant le 30 septembre 2010).